[ Critiques Pilots ][ S01E01 ]

Pilot (FR) : Sullivan Le Corvic me parle de RANDOM, une websérie nantaise surprenante

RANDOM c’est la bonne surprise du web de cette fin de mois de juin. Si vous me suivez sur Twitter ou si vous avez une timeline un poil similaire à la mienne, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Si ce n’est pas le cas, ça tombe bien ce billet est fait pour ça !

© RANDOM
© RANDOM

RANDOM est une websérie d’origine nantaise, filmée sur les bords de la Loire dans l’appartement d’amis. Aux commandes on retrouve Sullivan Le Corvic et Rémi Noëll, deux passionnés/professionnels de cinéma et de séries. Outre le fait que j’habite à Nantes et que je trouve génial de voir la création artistique présente dans la région, RANDOM est avant tout de bonne qualité. En tout cas le pilot mis en ligne il y a quelques jours sur YouTube annonce de très bonnes choses, on entrevoit déjà un potentiel immense, de l’écriture aux acteurs en passant par la réalisation.

Ça raconte quoi RANDOM au juste ? Une soirée bien arrosée, des amis, une gueule de bois à en faire pâlir plus d’un et d’autres choses que je ne veux pas révéler au risque de vous gâcher les derniers secondes de l’épisode. L’intrigue de cette première saison verra six amis coincés dans un huis clos auquel ils devront survivre.

Tournées en une journée, les 7 premières minutes de la série dépeignent déjà un univers, une ambiance particulière, où tout peut arriver. Cet épisode inaugural est donc un très bon pilot. La réalisation est plus que soignée, on comprend tout de suite que l’amateurisme qui peut parfois caractérisé les webséries ne s’applique pas ici, au contraire. La volonté de faire et bien faire se ressent tout au long de ce premier épisode qui nous fait nous questionner sur certains personnages, et surtout qui nous donne envie de voir la suite, notamment les toutes dernières secondes. Bref RANDOM est un pari ambitieux, certes, mais tout à fait réussi. Il faudra maintenant confirmer lors des prochains épisodes.

[vsw id= »d5R-Wn2UHQs » source= »youtube » width= »500″ height= »350″ autoplay= »no »]

A l’occasion de ce billet, Sullivan Le Corvic a eu la grande amabilité de m’accorder un peu de temps et de répondre à mes questions :) Merci beaucoup à lui.

D’abord, qui a eu cette idée folle de faire une websérie ? 
Rémi Noëll et moi même, autour de l’idée de produire une fiction nantaise de qualité. Rémi, 32 ans, est un réalisateur indépendant, diplômé de l’ESRA Rennes. Après avoir travaillé pour la télévision française, et suite à une expérience fondatrice dans le cinéma aux États-Unis, il décide de revenir dans sa région d’accueil afin d’y développer des projets de fictions (courts métrages, clips, publicités…). RANDOM est à ce jour le projet le plus ambitieux qu’il ait réalisé. De mon côté, j’ai 27 ans, et suis chroniqueur « Séries Télévisées » sur TéléNantes. Après être tombé dans l’addiction sérielle dès l’âge de 9 ans avec X-Files, j’ai développé ma passion en proposant des articles et des critiques pour l’Express et le magazine collaboratif « MoreTvMag ». RANDOM est ma première réalisation et surement la consécration artistique de mon amour pour le petit écran. L’un fait des films, l’autre est un addict’ sériel… le mariage des deux cerveaux était couru d’avance ! :)
En tout dans l’équipe, vous êtes combien à bosser dessus (écriture, réalisation, acteurs) ? 
Malgré le bénévolat, l’équipe complète regroupe entre 15 et 20 personnes, selon les épisodes (beaucoup plus pour le 1er au vu de la figuration). Gravitent autour des 6 acteurs (Pierre Bedouet, Lola Coipeau, Enora Marcelli, Arnaud Ménard, Fleur Monharoul, Valentin Naulin) l’assistant réal’, le perchman, l’ingé son’, la décoratrice, la photographe, le script, le compositeur et les deux réalisateurs. Peuvent également se rajouter des connaissances / amis qui viennent nous aider sur différents postes techniques ! Même si c’est un projet 100% nantais sans budget, beaucoup de personnes y sont investies, ce qui nous donne une force supplémentaire pour continuer et améliorer la qualité des épisodes !
Le premier épisode a été lancé le 25/06 dernier, combien sont encore prévus ?
11 autres épisodes sont encore prévus. Tous au format de 7 minutes. Le deuxième épisode est prévu pour début Septembre, alors que le tournage des prochains sera réalisé en Septembre et en Octobre !
Quelles ont été les inspirations pour cette histoire plus que surprenante ?
On en reparle souvent avec Rémi. L’histoire a débuté il y a plus d’un an et demi, et le brainstorming a du générer un grand nombre de références. Il y a énormément de choix qui sont rentrés en compte, on voulait que RANDOM soit multi-référentiel, multi-genre. On ne voulait pas la cataloguer en un drame, une comédie ou en oeuvre de science-fiction, on voulait surprendre ! Je pense qu’on doit beaucoup à des séries comme Lost, X-Files, Breaking Bad ou encore True Detective qui ont apporté un regain qualitatif (avec d’autres classiques sériels, évidemment !) et qui sont, pour nous, des références aussi bien dans la réalisation que dans la narration. Mais à côté de ça, on vénère South Park, Daria, Friday Night Lights, les films Die Hard, la cinématographie de Jim Jarmusch et de Jeff Nichols, les blockbusters américains… multi-référentiel je disais ! ^^
Et vous savez déjà comment elle va se terminer (Lindelof si tu nous écoutes…) ?
On a créé un univers qui s’étalera sur plusieurs saisons, et on sait depuis le début où on va. Contrairement aux scénaristes de Lost (^^), on va éviter l’écueil de l’accumulation des mystères sans réponses (ou avec une réponse méchamment laconique). On ne veut pas que le téléspectateur se perde et ne continue pas la websérie pour raison d’incompréhension ! Donc oui, nous savons où nous allons en n’ayant pas écrit évidemment tous les épisodes de toutes les saisons. Il y aura forcément des changements mais la réponse au phénomène principal restera la même. Promis, il ne sera pas question d’ours polaire ou de monstre de fumée noire ! :) Pour vous prouver que tout est prévu depuis le début, regardez bien tous les épisodes en détails, des indices peuvent y être parsemés. Le phénomène se dévoile peut-être dès le 1er épisode !
Quel(s) acteur(s) (ou actrices) de série rêverais-tu de diriger dans RANDOM ?
Pour l’actrice, on va rester en France. Sans hésiter je me tournerai vers Audrey Fleurot qui dans Engrenages ou Un Village Français est exceptionnelle. Elle a un magnétisme incroyable et une force de jeu surprenante. Je la verrais bien interpréter la mère de Chloé ! Pour l’acteur, j’aurais tendance à privilégier le cinéma avec Fabrice Luchini, un acteur hors normes à l’humour destructeur. A chacune de ses interventions théâtrales, cinématographiques et télévisuelles il me fait tout simplement halluciner. En personnage fou, il serait parfait ! ^^ Si je devais choisir un acteur de série, je ferais un petit voyage outre-atlantique pour recruter Bryan Cranston. C’est simple, j’en suis tombé amoureux. Déjà subjugué par sa drôlerie dans Malcolm, il a fini par me scotcher grâce à son interprétation d’une justesse ahurissante de Walter White, dans Breaking Bad. Et puis avouons-le, il a quand même une très grande classe !
Avez-vous bénéficié de fonds d’aide à la création ou c’est financé par vous de A à Z ?
Aucun fond d’aide à la création, tout est financé par nos soins de A à Z. Random est une création qui n’a aucun budget, le moindre centime sort de notre poche. L’appel au crowdfunding via Ulule était une nécessité, pas forcément pour nous mais pour des conditions optimales de tournage. Il était important, dès le départ, d’accueillir les acteurs et l’équipe technique de la meilleure façon, et la régie s’avère primordiale. Le budget demandé était alors réservé à cet accueil et aux besoins techniques (matériel + accessoires) pour les prochains épisodes… car beaucoup de choses se passent dans les prochains épisodes !
Pour finir cet entretien, dis-moi un truc complètement RANDOM !
Complètement aléatoire ? Tabouret. T-A-B-O-U-R-E-T ! En rapport avec la série ? On a mis longtemps, très longtemps à trouver le titre de la série. Une des propositions non retenue : PAMPA ! ^^
Tags:

La Sérietheque

Sériephile passionnée qui a grandi avec The Nanny, la trilogie du samedi, les minikeums ou encore Melrose Place - j'ai depuis regardé tout un tas de séries essentiellement américaines. Ma curiosité m'amène aux frontières de l'Europe et me permet de découvrir des bijoux de fictions britanniques ou danoises. Plutôt Minus que Cortex, je souhaite comme toi conquérir le monde.

Propose ton blabla